L’architecture s’inscrit non seulement dans les murs, mais dans la vie. Travailler à plusieurs, se déplacer, consulter des documents, réfléchir en silence, ce n’est pas très compatible avec les écoles telles qu’elles ont été construites.

 

Une école créative, ouverte, personnalisée, modulable… on est loin du compte! Quantité de détails plus ou moins importants figent le monde scolaire et l’empêchent d’évoluer, on le sait! De plus, la question des coûts est sans cesse remise sur le tapis évidemment, car ce dont on a besoin est d’une reconstruction complète, un tsunami qui viendrait balayer tout le littoral éducatif.

MAIS même les choses qui ne coûtent rien, on ne s’y attaque pas. Par exemple, enseigner respect-politesse-savoir-vivre-altruisme et vie en société. Je dis bien l’enseigner, en montrant ce que ça change dans le quotidien de chacun, en expliquant, en pratiquant… pour que l’école puisse encore être un milieu où il fait bon vivre.

Bref, la question du Lab-École m’intéresse vivement car je crois que les 3 pôles qui y sont mis de l’avant sont incontournables: alimentation, exercice et environnement physique; cependant dans le tableau ci-joint, au fil de mes expériences en classe, de mes lectures et de mes réflexions, j’ai élargi le spectre de ce qu’il faudrait  ajuster et développer, si possible avant le siècle prochain…

besoinsecole