Il y a toujours eu des enfants qui n’aimaient pas l’école, ne s’y intégraient pas, dérangeaient pendant les cours, ils quittaient le circuit scolaire plus tôt, c’est pourquoi on semblait avoir moins de problèmes qu’aujourd’hui en classe. C’est ce qu’on entend tout le temps. Puis aujourd’hui, on diagnostique différents troubles qu’on ne connaissait pas autrefois, alors il semble y avoir plus d’enfants qui ont des problèmes de comportement ou d’apprentissage. Bon, ça, tout le monde le dit…

Cependant, il y a bien plus que ça, il y a, entre autres, les fameux perturbateurs endocriniens qui font que finalement c’est vrai qu’il y a plus de «cas». Comme il y a certaines choses que les futurs parents et parents peuvent faire, ça vaut la peine de se renseigner.

DEMAIN, TOUS CRÉTINS ?

Un documentaire de Sylvie Gilman et Thierry De Lestrade
 Coproduction YUZU Productions / Arte France / CNRS Images

Conseil scientifique BARBARA DEMENEIX​,

Laboratoire d’Évolution des Régulations Endocriniennes

CNRS / Muséum national d’Histoire naturelle

__________________________________________

Baisse du QI, multiplication du nombre d’enfants atteints d’hyperactivité ou souffrant de troubles de l’apprentissage : les tests les plus sérieux révèlent ce qui paraissait inimaginable il y a 20 ans : le déclin des capacités intellectuelles humaines. Serions-nous entrés dans une sorte “d’évolution à l’envers” ? La question est posée par d’éminents chercheurs. Au banc des accusés, les perturbateurs endocriniens qui ont envahi notre quotidien et menacent les cerveaux des bébés. Révélations sur un phénomène inquiétant. (Et conseils pour protéger les générations futures !).

*Les perturbateurs endocriniens sont des molécules chimiques qui dérèglent le fonctionnement de la thyroïde, essentielle au développement cérébral du fœtus.

Les faits sont là. Les polluants, de plus en plus nombreux et nocifs, s’attaquent à notre cerveau causant troubles du comportement, baisse du QI  et multiplication des cas d’autisme. Ces substances toxiques, on en trouve aujourd’hui partout, dans les pesticides, les cosmétiques, les produits d’entretien, la peinture, la poussière ou encore les plastiques.